Comment monter automatiquement, au démarrage de l’ordinateur, une partition Samba ?


La plupart des lecteurs audio refusent d’importer les médias dans la librairie, si la partition du serveur smb n’est pas montée dès le démarrage. Amarok fais ça très bien sous KDE, ainsi que Banshee, mais on va éviter ainsi de charger l’OS des librairies propres à KDE & autres librairies Mono, impropres 🙂 à Linux …

EDIT du 21.10.2012 le paquet « smbfs n’est plus disponible dans la version 12.10 d’Ubuntu il faudra le remplacer par « cifs-utils »

$ sudo apt-get install cifs-utils

$ sudo apt-get install smbfs

Ensuite on créé le point de montage, c’est à dire le répertoire où le partage sera monté (remplacez « partage » par le nom de dossier que vous voulez):

$ sudo mkdir /media/partage

dans le dossier /media, le dossier "/partage" correspond au dossier que l'on veut partager. Si le dossier que je souhaite partager sur le serveur se nomme « musique » ce sera (respecter la casse !):

$ sudo mkdir /media/musique

On va maintenant ajouter le point de montage au fichier fstab pour que tout soit monté au démarrage de la machine.

$ gksudo gedit /etc/fstab

Ajoutez la ligne suivante pour un partage sans authentification (remplacez adresse ip par le nom Netbios ou l’adresse IP du serveur, et partage par le nom du partage) :

//adresse ip/partage /media/partage cifs guest,rw,iocharset=utf8,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0

ce qui donnera pour le partage d’un fichier nommé « musique » sur un serveur dont l’IP locale est 192.168.0.6 :

//192.168.0.6/musique /media/musique cifs guest,rw,iocharset=utf8,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0

Source : nsCloud

Nitroshare Partage de fichiers en réseau local Linux, Windows, OSX


 NitroShare est un outil multi-plateforme ( Linux, Windows et Mac ) pour le partage de fichiers à travers un réseau local, et qui permet l’envoi de fichiers sur une autre machine  par glisser-déposer.
.dmg, .exe , .rpm, .deb à cette adresse https://launchpad.net/nitroshare
Install Ubuntu :
sudo add-apt-repository ppa:george-edison55/nitroshare
sudo apt-get update
sudo apt-get install nitroshare

[Linux] Associer les liens magnet au client torrent dans firefox


Taper : about:config dans la barre d’adresse .

Apparait un message de mise en garde :

 

 

 

Passer l’avertissement, puis clic droit>nouvelle> valeur booléenne et entrer : network.protocol-handler.expose.magnet

 

 

 

 

Et sélectionner false dans la nouvelle boite de dialogue.

Redémarrer Firefox, au prochain clic sur un lien magnet, Firefox proposera de choisir le programme à associer.

Naviguer dans l’explorateur de fichier jusqu’au client /usr/bin/…

 

[Ubuntu] Hybryde NirvanOS


Apres avoir participé aux tests de la béta, il me paraissait évident de griffonner quelques mots au sujet de la release finale d’ Hybride NirvanOS .

Le principe est assez simple, elle reprend les environnements de bureau les plus utilisés du monde de linux, le tout à partir d’un bureau central qui permet de les lancer un à un sans rebooter .On passera ainsi de kde à gnome, xfce ,open box etc… simplement en se déconnectant de la session en cours, le tout en restant sur le même compte.

Preview :
http://www.dailymotion.com/swf/video/xgp5vw?theme=cappuccino&foreground=%23E8D9AC&highlight=%23FFF6D9&background=%23493D27
Linux Hybryde Alternance des environnements… par jalobservateur

[Rhythmbox] Installer le Plugin vkontakte


sudo apt-get install git

Puis de créer un répertoire /.gnome2/rhythmbox/plugins/ dans votre Home s’il n’existe pas encore

Placez vous alors dedans

cd ~/.gnome2/rhythmbox/plugins/

Puis faites un

git clone git://github.com/grunichev/rhythmbox-vkontakte.git vkontakte

pour récupérer le plugin vkontakte (projet sur lequel était basé Mulve)

Relancez ensuite Rhythmbox et allez faire un tour dans le menu Préférences -> Greffons et activez le plugin Vkontakte.

Accélérer la navigation [Anti-pub] avec AdZHosts en complément d’ABP


Le fichier hosts explication :

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d’exploitation lors de l’accès à Internet. C’est une bibliothèque établissant des correspondances entre adresses URL (quelque chose comme http://www.monsite.com) et adresses IP (une suite de nombre comme 123.45.67.89) : cela permet de localiser rapidement les serveurs car, si les internautes préfèrent utiliser les adresses URL compréhensibles, les ordinateurs se reconnaissent par leur adresse IP.

En attribuant à un site l’adresse IP de votre propre ordinateur (127.0.0.1), on empêche donc d’y accéder (le système d’exploitation croit que ledit site est sur votre ordinateur). Non seulement, cela vous protège des sites à risques, mais, en évitant le chargement des images, des scripts ou des pages de ces sites, cela accélère votre navigation.

Chemin vers le fichier Hosts :

GNU/Linux, Unix et Mac           : /etc/hosts
Windows 95/98/Me                 : C:\windows\hosts
Windows 2000                     : C:\winnt\system32\drivers\etc\hosts
Windows XP/2003/2008/Vista/Seven : C:\windows\system32\drivers\etc\hosts
OS/2                             : boot\mptn\etc\hosts

AdZHosts pour Windows + Liste pour Linux

Beaucoup de personnes utilisent AdBlock ou autres plugins/logiciels pour se débarrasser des pubs.
Mais trop peu savent que ce moyen n’est pas si efficace que ça. Surtout au niveau sécurité et vitesse de surf.
Explications : même si le navigateur n’affiche pas la pub, elle est tout de même téléchargée
et présente dans le cache.Pensez bien qu’il arrive la même chose avec les sites qui diffusent des trojans et
autres merdwares.Pour éviter ces problèmes, j’ai eu l’idée de créer mon propre fichier HOSTS.
Il est tellement bien peaufiné que je vous le partage et je le tiens à jour.
Le fichier HOSTS est en gros une sorte de LISTE NOIR qui refuse l’accès et toutes connexions aux sites
présent dans cette même liste.

script de mise à jour automatique pour le fichier /etc/hosts : adzhosts-fr.sh.

Sites à visiter à ce sujet :

http://www.adzhosts.fr/

Forum de Korben info

bobotig.fr