[Ubuntu] Script pour classer ses fichiers [Directory cleaner and files organizer 2.2]


Directory cleaner and files organizer 2.2

Un script (fonctionnant avec Zenity pour GUI) qui nettoie automatiquement n’importe quel répertoire(dossier Bureau inclus) en déplaçant les fichiers vers des dossiers tels que toutes les photos dans ~ / Images, les archives dans ~ / Archives, documents dans ~ / Documents et ainsi de suite. Le script utilise par défaut les répertoires standards, mais on peut personnaliser la configuration .Le script reconnaît plus de 470 extensions .


Par défaut, la configuration »Edit-Paramètres » est la  suivante:

Edit path's for your files with exact order
-----------------------------------------------------
/home/YOUR_USERNAME/Pictures
/home/YOUR_USERNAME/Music
/home/YOUR_USERNAME/Documents
/home/YOUR_USERNAME/Videos
/home/YOUR_USERNAME/Archives
/home/YOUR_USERNAME/Scripts


Remplacer Pictures par Images etc...

 

2 options pour le nettoyage:

  • Start-Cleaning qui  déplace tous les fichiers dans le répertoire choisi en écrasant les fichiers existants.
  • Advanced-Cleaning qui déplace de maniere intelligente les fichiers. Si le fichier à déplacer existe déjà dans le dossier de destination, un nouveau dossier avec son extension sera créé et le fichier sera déplacé dans ce dossier. Si ce dossier a également un fichier portant le même nom, le fichier sera renommé en utilisant la date et l’heure afin que le fichier ne soit pas écrasé.

Accessoires > Files-Organizer : Il ne reste plus qu’à l’exécuter et sélectionner le dossier que vous souhaitez nettoyer, Bureau, Téléchargements etc …

http://gnome-look.org/content/show.php/Directory+cleaner+and+files+organizer?content=128808

 

 

 



 

[Ubuntu] Désinstaller mono


Mono est une implémentation libre de Microsoft .NET initiée par Miguel de Icaza, qui est aussi le fondateur de GNOME.

Mono est une plate-forme de développement complète basée sur une mise en œuvre de la machine virtuelle .NET et des API de base définis à l’ECMA (également normes ISO). Elle permet d’avoir un socle logiciel standardisé offrant la possibilité de porter des applications normalement destinées à Windows sous Linux. On peut la comparer à Java mais pour le .NET.

source

Accord entre Novell et Microsoft

Microsoft et Novell ont annoncé le 2 novembre 2006 la signature d’un accord dans lequel Microsoft s’engage à ne poursuivre ni Novell, ni leurs clients, pour violation de brevets logiciels. Selon Miguel de Icaza, chef du développement de Mono, le projet Mono est concerné par cet accord, mais uniquement pour les développeurs de Novell et pour leurs clients. Ceci a été critiqué par de nombreux acteurs du mouvement pour les logiciels libres, car cela viole les principes d’égalité de droits entre tous les utilisateurs d’un programme particulier

sur wikipedia

Et surtout ça prend beaucoup de place pour pas grand chose, voici les paquets en relation, tout ça pour faire tourner 2 ou 3 logiciels …

libart2.0-cil libboo2.0-cil libflickrnet2.2-cil libgconf2.0-cil libglade2.0-cil libglib2.0-cil libgmime2.2a-cil libgnome-keyring1.0-cil libgnome-vfs2.0-cil libgnome2.24-cil libgnomepanel2.24-cil libgtk2.0-cil libgtkhtml3.16-cil libmono-accessibility1.0-cil libmono-accessibility2.0-cil libmono-addins-gui0.2-cil libmono-addins0.2-cil libmono-bytefx0.7.6.1-cil libmono-bytefx0.7.6.2-cil libmono-c5-1.0-cil libmono-cairo1.0-cil libmono-cairo2.0-cil libmono-cecil-flowanalysis0.1-cil libmono-cecil-private-cil libmono-cecil0.5-cil libmono-corlib1.0-cil libmono-corlib2.0-cil libmono-cscompmgd7.0-cil libmono-cscompmgd8.0-cil libmono-data-tds1.0-cil libmono-data-tds2.0-cil libmono-data1.0-cil libmono-data2.0-cil libmono-db2-1.0-cil libmono-dev libmono-firebirdsql1.7-cil libmono-getoptions1.0-cil libmono-getoptions2.0-cil libmono-i18n-west1.0-cil libmono-i18n-west2.0-cil libmono-i18n1.0-cil libmono-i18n2.0-cil libmono-ldap1.0-cil libmono-ldap2.0-cil libmono-management2.0-cil libmono-messaging-rabbitmq2.0-cil libmono-messaging2.0-cil libmono-microsoft-build2.0-cil libmono-microsoft-visualbasic8.0-cil libmono-microsoft7.0-cil libmono-microsoft8.0-cil libmono-npgsql1.0-cil libmono-npgsql2.0-cil libmono-nunit2.4-cil libmono-oracle1.0-cil libmono-oracle2.0-cil libmono-peapi1.0-cil libmono-peapi2.0-cil libmono-posix1.0-cil libmono-posix2.0-cil libmono-profiler libmono-rabbitmq2.0-cil libmono-relaxng1.0-cil libmono-relaxng2.0-cil libmono-security1.0-cil libmono-security2.0-cil libmono-sharpzip0.6-cil libmono-sharpzip0.84-cil libmono-sharpzip2.6-cil libmono-sharpzip2.84-cil libmono-simd2.0-cil libmono-sqlite1.0-cil libmono-sqlite2.0-cil libmono-system-data1.0-cil libmono-system-data2.0-cil libmono-system-ldap1.0-cil libmono-system-ldap2.0-cil libmono-system-messaging1.0-cil libmono-system-messaging2.0-cil libmono-system-runtime1.0-cil libmono-system-runtime2.0-cil libmono-system-web-mvc1.0-cil libmono-system-web1.0-cil libmono-system-web2.0-cil libmono-system1.0-cil libmono-system2.0-cil libmono-wcf3.0-cil libmono-webbrowser0.5-cil libmono-winforms1.0-cil libmono-winforms2.0-cil libmono-zeroconf1.0-cil libmono0 libmono0-dbg libmono1.0-cil libmono2.0-cil libndesk-dbus-glib1.0-cil libndesk-dbus1.0-cil libnotify0.4-cil libnunit2.4-cil libtaglib2.0-cil libwebkit1.0-cil mono-1.0-devel mono-1.0-gac mono-1.0-service mono-2.0-devel mono-2.0-gac mono-2.0-service mono-csharp-shell mono-dbg mono-debugger mono-devel mono-gac mono-gmcs mono-jay mono-mcs mono-mjs mono-runtime mono-tools-devel mono-tools-gui mono-utils monodevelop monodoc-base monodoc-manual

 

La désinstallation se fait en deux étapes, il faut tout d’abord supprimer les applications utilisant les librairies mono : f-spot gbrainy tomboy

pour désinstaller mono

sudo apt-get autoremove --purge mono-runtime

Pour finir voici quelques alternatives :

 

[Rhythmbox] Installer le Plugin vkontakte


sudo apt-get install git

Puis de créer un répertoire /.gnome2/rhythmbox/plugins/ dans votre Home s’il n’existe pas encore

Placez vous alors dedans

cd ~/.gnome2/rhythmbox/plugins/

Puis faites un

git clone git://github.com/grunichev/rhythmbox-vkontakte.git vkontakte

pour récupérer le plugin vkontakte (projet sur lequel était basé Mulve)

Relancez ensuite Rhythmbox et allez faire un tour dans le menu Préférences -> Greffons et activez le plugin Vkontakte.

[Ubuntu] Partager une partition en réseau


Ce tutoriel explique comment partager une partition de sauvegarde en réseau. Dans cet exemple, on considèrera la partition /media/sdb9 à mettre en réseau dans le dossier « partage » des autres ordinateurs.

Prérequis

  1. Avoir un réseau local.

Fonctionnement du réseau local

Dans la suite, les PC sont nommés de la façon suivante : le PC1 est le serveur contenant la partition à partager et où sont réellement stockées les données. Pour les PC suivants, le nom du PC est PC2, PC3… — à adapter bien sûr à votre réseau.

Installation du serveur et des autres ordinateurs

PC1

Installez les applications qui vont permettre de partager la partition et de la mettre sur le réseau :

sudo apt-get install nfs-kernel-server nfs-common ssh openssh-server openssh-client

PC2, PC3, PC4…

Les applications à installer sont moins nombreuses pour les PCs clients :

sudo apt-get install ssh openssh-server openssh-client nfs-common

Création des dossiers

Créer uniquement sur PC2, PC3… un dossier « partage » qui servira de « passerelle » pour sauvegarder les fichiers :

sudo mkdir /media/partage

Configuration NFS sur PC1

Tous les fichiers sont réellement stockés dans /media/sdb9, prévoir donc suffisamment de place s’il y a beaucoup d’utilisateurs…

Il faut spécifier à PC1 quels PCs sont autorisés à communiquer avec lui. Éditez le fichier /etc/hosts.allow et insérez-y les lignes suivantes (dans cet exemple, les PCs avec les adresses IP 192.168.0.2, 192.168.0.3 et 192.168.0.4 pourront communiquer avec PC1) :

portmap: 192.168.0.2 192.168.0.3 192.168.0.4
lockd: 192.168.0.2 192.168.0.3 192.168.0.4
mountd: 192.168.0.2 192.168.0.3 192.168.0.4
rquotad: 192.168.0.2 192.168.0.3 192.168.0.4
statd: 192.168.0.2 192.168.0.3 192.168.0.4

Enregistrez et fermez, puis éditez le fichier /etc/exports et insérez-y la ligne suivante :

/media/sdb9 192.168.0.2(rw,sync) 192.168.0.3(rw,sync) 192.168.0.4(rw,sync)

Il ne faut pas oublier de créer le dossier /media/sdb9.

Redémarrez ensuite le serveur NFS :

sudo /etc/init.d/nfs-kernel-server restart

Voilà pour la configuration du serveur NFS du PC1.

Pour ceux qui utilisent Firestarter il faut autoriser la communication avec les IP des clients : Onglet Politique (du trafic entrant) / Autoriser les connexion de l’hote…

Montage manuel des partitions sur PC2, PC3, PC4…

Pour tester la configuration avant mise en place du montage automatique ci-dessous (optionel). A effectuer sur chaque PC.

sudo mount -t nfs 192.168.0.1:/media/sdb9 /media/partage

Montage automatique des partitions sur PC2, PC3, PC4…

Pour configurer le montage automatique de la partition virtuellement sur les PC2, PC3, PC4…, il suffit de recopier le fichier /etc/hosts.allow de PC1 sur chaque machine connectée en ajoutant à chaque ligne l’adresse IP du serveur, et d’insérer la ligne suivante (adaptez l’adresse IP à celle de PC1) dans le fichier /etc/fstab de chaque machine :

192.168.0.1:/media/sdb9 /media/partage nfs rw 0 0

Enfin, sur TOUS les PC, lancer la commande :

sudo mount -a

Ce qui va monter tous les points de montage configurés dans /etc/fstab. Cette commande est lancée au démarrage du PC, pas besoin de la lancer chaque fois.

Source

[Ubuntu] Procédure de sauvegarde du MBR


Procédure de sauvegarde du MBR

  1. Bootez votre ordinateur sur un Live CD Ubuntu
  2. Choisissez le mode Session Live permettant de tester Ubuntu sans rien changer à l’ordinateur
  3. Saisissez dans un terminal la commande suivante qui va créer un fichier nommé mbr.img dans votre Dossier Personnel 1)2)

    sudo dd if=/dev/sda of=~/mbr.img bs=512 count=63
  4. Copiez ce fichier sur votre support de stockage externe (disquette ou clé USB) ou envoyez-le-vous par courriel. L’important est d’en avoir une copie de sauvegarde à laquelle vous pourrez faire appel au besoin.

Procédure de restauration du MBR

Attention, restaurer votre table de partition peut vous empêcher d’accéder à vos partitions si elles ont été modifiées après la sauvegarde du MBR.

(À faire à partir d’un Live CD)

  1. Placez le fichier à restaurer (mbr.img) dans votre Dossier Personnel.
  2. Puis au choix :
  • Pour restaurer le MBR sans restaurer la table de partition (par exemple si Windows a écrasé votre menu Grub), saisissez dans un terminal:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=446 count=1
  • Pour restaurer le MBR et la table de partition (par exemple en cas d’erreur lors du partitionnement du disque), saisissez dans un terminal:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=512 count=1
  • Pour ne restaurer que la table de partition (par exemple en cas d’erreur lors du partitionnement du disque et si l’on désire garder le bootloader que l’on a pu modifier), saisissez dans un terminal:
sudo dd if=~/mbr.img of=/dev/sda bs=1 skip=446 seek=446 count=66

source